Gabon : Ali Bongo Ondimba n’ira plus à Port-Gentil ce 24 juin   Gabon/Sport : le Gabon 79ème au classement Fifa, le Brésil reste la meilleure nation   Gabon : Les contaminations à la Covid-19 repartent en forte hausse   Gabon : Bitam accueille la 12ème  Journée africaine des frontières   Gabon :le Gabon intègre le Commonwealth au sommet de Kingali   Gabon : Sofavin va continuer dès le 1er Juillet la production et la commercialisation des boissons gazeuses de Coca-cola Compagny   RDC :  61 ans après, la dépouille de Patrice Lumumba de retour au pays   Sénégal : le footballeur international Sadio Mané signe au Bayern Munich   Afghanistan : un séisme fait plus d’un millier de morts dans la zone isolée du Sud-Est

Home •  Sport

« J’ai fait des stades et je les entretiens. Ils ne joueront pas dessus s’ils ne m’ont pas encore payé ». dixit Jean Boniface Assélé

Très attendu, après sa mise en berne il y a 2 ans déjà par les autorités afin de lutter contre la propagation du coronavirus, le national foot qui est censé reprendre le 14 Mai prochain va certainement connaitre un décalage.

Auteur •  Carel OKAYE Publié le 28 avril 2022

C’est au cours de la signature de conventions entre les clubs de D1-D2 et la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) que le président de l’Union sportive O’Mbila Nziami (USM), Jean Boniface Assélé a refusé de mettre à disposition ses stades pour la reprise du national foot. La raison serait, le non règlement de la dette de la saison antérieure.

 

Très attendu, après sa mise en berne il y a 2 ans déjà par les autorités afin de lutter contre la propagation du coronavirus, le national foot qui est censé reprendre le 14 Mai prochain va certainement connaitre un décalage. Les terrains utilisés pour les matchs du championnat national notamment celui de Sibang où se joue également certains matchs du championnat de l’estuaire et le stade de Augustin Monedan, sont les propriétés du générale Assélé. Pour cette saison 2021-2022, il a ouvertement refusé de mettre à disposition ses stades. Pour cause, l’Etat n’aurait pas payé la dette de la saison passée. « J’ai fait des stades et je les entretiens. Ils ne joueront pas dessus s’ils ne m’ont pas encore payé. » a indique Jean Boniface Assélé devant l’assistance et en présence du ministre de tutelle Franck Nguema.

 

Allant plus loin dans son propos, le général Assélé n’a pas manqué de souligner le manque de soutien de l’Etat vis-à-vis de ceux ayant des infrastructures et même des académies sportives : « Il y a une injustice manifeste. Car celui qui crée un stade et encadre les jeunes qui s’y forment, doit être soutenu par l’État ».

 

Le Gabon qui abritait en 2017 et 2012 la Coupe d’Afrique des Nations a construit des installations modernes qui jusqu’ici ne sont utilisées que pour les matchs de la Sélection. Ne serait-il pas judicieux de les mettre à disposition de la Linafp pour l’organisation de ses compétitions et du même temps en assurer l’entretien ?

Voir aussi

La pratique du sport au Gabon devient de plus en plus problématique quand les déboires deviennent

voir +

Ali Bongo Ondimba a saisi cette opportunité pour recevoir le mardi 07 juin, la sélection nationale

voir +

La sélection nationale du Gabon poursuit la 2ème journée des éliminatoires de la CAN ce mercred

voir +

Les Panthères du Gabon parvient à battre leur adversaire les Léopards de la RDC sur le score de 1

voir +

le sélectionneur national des Panthères, Patrice Neveu a dévoilé ce jour l’état d’esprit de

voir +

Après 2 ans d’impatience, les échéphiles du Gabon reprennent enfin les activités.

voir +

La sélection nationale des Panthères du Gabon est actuellement en regroupement en France.

voir +