Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence  Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : fuite de pétrole au terminal du Cap Lopez: “Tout est sous contrôle”, dixit MASSASSA   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon : le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon : Ali Bongo reçoit les lettres de créances de 5 nouveaux ambassadeurs   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé  

Home •  Sport

CAN 2021 / Drame dans un stade : le quart de final de ce samedi ne se jouera plus à Limbé mais Ahmadou Ahidjo

Le Président de la CAF délocalise le quart de finale prévu au stade de Limbé par respect pour les victimes. 

Auteur •  Narcisse Mauny

Le Président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe a annoncé ce 25 janvier, lors d’une conférence de presse, la délocalisation du quart de finale prévu au stade de Limbé par respect pour les victimes. 

C’est une décision qui intervient au lendemain de la bousculade meurtrière qui a coûté la vie à plusieurs personnes et fait trente-huit blessées graves avant le match de la CAN-2021, entre le Cameroun et les Comores. Le président de la CAF s'est exprimé, mardi 25 janvier devant la presse, dans la salle de conférence du stade omnisports Ahmadou Ahidjo. 

Après avoir fait observer une minute de silence aux journalistes, le Président de l'instance dirigeante du football africain a annoncé que le quart de finale prévu samedi prochain au stade de Limbé serait déplacé dans le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé par respect pour les victimes.

« Le stade ne sera pas utilisé tant qu'une enquête complète n'aura pas eu lieu sur les circonstances du drame », a promis Patrice Motsepe. « Nous avons besoin d'un rapport  sur les circonstances du drame et sur ce qui doit être fait pour éviter que cela ne se reproduise », ajout-il. 

 Au cours de cette conférence de presse, le président de la CAF a réaffirmé sa confiance envers le gouvernement du Cameroun qui gère la sécurité aux abords des stades. « Tout est en œuvre pour que ça n'arrive pas à nouveau », en ajoutant que, « une réunion d'urgence avec le comité d'organisation est prévue ce mercredi 26 janvier ».

Voir aussi

Le capitaine des Panthères vient de mettre un terme à sa carrière internationale dans un courrier

voir +

795 jours après, le National Foot a enfin repris ses droits au Gabon ce week-end. Six (6) matchs on

voir +

La commission a rejeté ledit recours, confirmant ainsi la victoire de Pierre Alain Mounguengui ce m

voir +

voir +

PAM est incarcéré provisoirement à la prison centrale de Libreville dans la journée du mercredi

voir +

Très attendu, après sa mise en berne il y a 2 ans déjà par les autorités afin de lutter contre

voir +

La reprise du championnat national de football de 1ère et 2ème division aura lieu le 14 mai proc

voir +