Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Société

Nécrologie : Ali Bongo Ondimba rend hommage à Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique

Le président de la République a rendu hommage au journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed

Par la redaction •  Première Ga

Le président de la République a rendu hommage le 04 mai au journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique décédé à l’âge de 93 ans de la covid-19. Alors qu’il était hospitalisé depuis la fin du mois de mars.

 Les messages d’hommages se succèdent depuis l’annonce du décès du fondateur de Jeune AfriqueLe président gabonais, Ali Bongo Ondimba a pour sa part rendu hommage à un journaliste dont le professionnalisme n’était plus à démontrer mais surtout à homme très attaché au continent africain.

« Béchir Ben Yahmed était un grand journaliste. Un amoureux de l’Afrique dont il connaissait intimement chaque pays » a reconnu le chef de l’Etat dans un tweet, avant de croire à l’existence de son œuvre à vie.

« Certes, il nous a quittés. Mais il n’est pas totalement parti. Son souvenir restera éternel. C’est ce que je crois. Sincèrement. Repose en paix » a déploré le chef de l'exécutif.

Le propriétaire du magazine panafricain Jeune Afrique est mort à Paris, où il était hospitalisé depuis la fin du mois de mars, après avoir été contaminé par le coronavirus.

Né en avril 1928 en Tunisie, alors protectorat français, ce fils de commerçant, diplômé de HEC, avait œuvré pour l'indépendance et fait partie du gouvernement de Habib Bourguiba en tant que secrétaire d'Etat à l'Information en 1956-57.

Après avoir créé un premier magazine, L'action, en 1956, il lance en 1960 à Tunis Afrique Action, rebaptisé l'année suivante Jeune Afrique.

Voir aussi

Un (1) mois plus tard, 129 médias n’ont toujours pas revu leur statut.  

voir +

un atelier de renforcement de capacité qui va permettre d’aborder les procédures opérationnelle

voir +

L’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville.

voir +

La haute autorité de la communication désapprouve les tensions entretenues entre journalistes de l

voir +

Après 2 ans sans le traditionnel repas d’indépendance dû à la Covid-19, la Mairesse de la comm

voir +

Soucieux des nombreuses difficultés que rencontre la première chaine publique gabonaise, notamment

voir +

Les militaires suivront des études supérieures de médecine dorénavant à Libreville.

voir +