Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence   Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon: le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon/Sport : Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière internationale   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé   États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi qui interdit l'avortement  France : Élisabeth Borne nommée Premier Ministre   Mali : sept personnes accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État

Home •  Société

Nécrologie : Ali Bongo Ondimba rend hommage à Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique

Le président de la République a rendu hommage au journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed

Par la redaction •  Première Ga

Le président de la République a rendu hommage le 04 mai au journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique décédé à l’âge de 93 ans de la covid-19. Alors qu’il était hospitalisé depuis la fin du mois de mars.

 Les messages d’hommages se succèdent depuis l’annonce du décès du fondateur de Jeune AfriqueLe président gabonais, Ali Bongo Ondimba a pour sa part rendu hommage à un journaliste dont le professionnalisme n’était plus à démontrer mais surtout à homme très attaché au continent africain.

« Béchir Ben Yahmed était un grand journaliste. Un amoureux de l’Afrique dont il connaissait intimement chaque pays » a reconnu le chef de l’Etat dans un tweet, avant de croire à l’existence de son œuvre à vie.

« Certes, il nous a quittés. Mais il n’est pas totalement parti. Son souvenir restera éternel. C’est ce que je crois. Sincèrement. Repose en paix » a déploré le chef de l'exécutif.

Le propriétaire du magazine panafricain Jeune Afrique est mort à Paris, où il était hospitalisé depuis la fin du mois de mars, après avoir été contaminé par le coronavirus.

Né en avril 1928 en Tunisie, alors protectorat français, ce fils de commerçant, diplômé de HEC, avait œuvré pour l'indépendance et fait partie du gouvernement de Habib Bourguiba en tant que secrétaire d'Etat à l'Information en 1956-57.

Après avoir créé un premier magazine, L'action, en 1956, il lance en 1960 à Tunis Afrique Action, rebaptisé l'année suivante Jeune Afrique.

Voir aussi

Ndong Mboula a apporté un démenti sur sa supposée mort

voir +

Suite à des analyses effectuées dans 3 fermes de la province de l’Estuaire par le Centre Intern

voir +

C’est au cours d’un atelier d’échanges d’expériences, que les femmes de SUNU Assurances on

voir +

Le Gabon est officiellement le 15ème pays à avoir rejoint cette campagne pour l’égalité des se

voir +

Les candidats admis bénéficieront d’une bourse d’étude SEEG et suivront une formation de deux

voir +

Cette année, 5 personnalités publiques étaient nominées pour le prix de l'excellence décerné a

voir +

Les travailleurs Gabonais pourront cette fois-ci se mobiliser pour célébrer avec faste le 1er mai

voir +