Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Société

Libreville : l’église catholique annonce pour décembre un déguerpissement aux abords du séminaire St Jean

L’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville.

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 04 septembre 2022

Les occupants des abords du petit séminaire St Jean de Libreville jusqu'à l'endroit dit Yogo santé seront déguerpis le mois de décembre prochain. L’annonce a été faite par l’archidiocèse de Libreville selon un communiqué parvenu à notre rédaction.

 

Dans le cadre de la gestion de son titre foncier, l’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville. Après avoir chassé plusieurs familles dans la vallée Sainte-Marie l’année dernière, elle a désormais son regard fixé sur une nouvelle cible. Il s’agit notamment des occupants des abords du séminaire St Jean jusqu’à la zone dite Yogo santé, situé à la gare-routière, quartier populaire.

 

Il est reproché à ces derniers de s’être installés de manière anarchique au mépris de la loi. C’est fort de ce constat que l’archidiocèse tient à mettre de l’ordre. Toutefois, un délai de trois mois leur a été accordé afin de prendre de disposition pour libérer en toute quiétude les lieux. La plupart des personnes qui sont à cet endroit sont des tenantes de boxe à usage commercial, restaurant, salon de coiffure, prête à porter et autres.

 Le délogement se fera en décembre prochain. En cas de refus, ces commerçants verront leurs biens détruits et sans dédommagement, prévient dans un communiqué le patron de l’église catholique Patrick Iba-ba.

Voir aussi

Un (1) mois plus tard, 129 médias n’ont toujours pas revu leur statut.  

voir +

un atelier de renforcement de capacité qui va permettre d’aborder les procédures opérationnelle

voir +

L’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville.

voir +

La haute autorité de la communication désapprouve les tensions entretenues entre journalistes de l

voir +

Après 2 ans sans le traditionnel repas d’indépendance dû à la Covid-19, la Mairesse de la comm

voir +

Soucieux des nombreuses difficultés que rencontre la première chaine publique gabonaise, notamment

voir +

Les militaires suivront des études supérieures de médecine dorénavant à Libreville.

voir +