CAN 2021: les Panthères accueillies en héros par la population gabonaise à l’aéroport ce mardi 25 janvier 2022   CAN 2022: la rwandaise Salima Rhadia Mukansanga première femme arbitre central d’un match de la CAN   CAN 2021: 8 morts lors d’une bousculade devant un stade de Yaoundé ce lundi 24 janvier 2022 avant le match Cameroun-Comores   Burkina-Faso: Coup d’État militaire condamné par l’Union Africaine et la CEDEAO   Burkina-Faso: ‘‘le Gabon soutient les déclarations de l’UA et de la CEDEAO’’ (Chef de l’État gabonais, Ali BONGO ONDIMBA)   Sport: arrestation de Serge Ahmed MOMBO à l’aéroport de Libreville de retour de la CAN

Home • Santé

Omicron : le nouveau variant du coronavirus qui fait paniquer le monde

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes », selon les experts de l'OMS

Auteur • A. B. EVAKA

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS)  vient de classer le nouveau variant à coronavirus, baptisé ‘’ Omicron ‘’, comme ‘’ préoccupant ‘’. Détecté en Afrique du Sud le 24 novembre dernier, le B.1.1.529, de son nom scientifique, présente un grand nombre de mutations et inquiète le monde. 

L'OMS a déclaré vendredi écoulé, dans un communiqué, que les données préliminaires du nouveau variant Omicron suggèrent un risque accru de réinfection. Signalé  par l’Afrique du Sud, le 24 novembre 2021. « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes », a déclaré le groupe d’experts chargé par l’OMS de suivre l’évolution de la Covid-19. 

Seulement, l’agence onusienne estime qu’il faudra encore quelques semaines pour comprendre le niveau transmissibilité du B.1.1.529. « Les chercheurs travaillent pour mieux comprendre les mutations et ce qu’elles pourraient signifier en termes de transmissibilité ou de virulence du variant, et quels pourraient être les effets sur les outils de diagnostics, les traitements et les vaccins », indique le porte-parole de l’OMS.  L’Afrique du Sud connaît une nouvelle hausse des contaminations ces dernières semaines.  Avec 3.498 nouveaux cas pendant la semaine du 15 au 21 novembre, le géant d’Afrique australe a signalé une hausse de 82% de ses nouvelles infections (5,9 nouveaux cas pour 100.000 habitants) par rapport à la semaine précédente.

Face à la propagation de ce nouveau variant, plusieurs États européens ont annoncé fermer leurs frontières aux pays d'Afrique australe. Des décisions que regrette l’Afrique du Sud. « Cette dernière série d'interdictions de voyager revient à punir l'Afrique du Sud pour son séquençage génomique avancé et sa capacité à détecter plus rapidement de nouveaux variants. L'excellence scientifique doit être applaudie et non punie », estime le gouvernement sud-africain  dans un communiqué.

Au Gabon, Le ministre des Transports, Brice Constant Paillat a annoncé dans une déclaration officielle que les vols et les passagers en provenance d’Afrique du sud et de la quasi-totalité des pays d’Afrique australe y compris l’Angola sont interdits d’entrer au Gabon jusqu’à nouvel ordre. 

Voir aussi

Les longues files d’attentes dans les pharmacies et les hôpitaux pourraient s’écourter grâce

voir +

Guy Patrick Obiang Ndong visite les sites de traitement des malades Covid-19.

voir +

Le gouvernement envisage un partenariat avec la Mairie de Libreville...

voir +

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont cert

voir +

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

voir +

La France réaffirme sa volonté à soutenir le Gabon dans le domaine de la santé.

voir +

Le Gabon présent au sommet de haut niveau sur le VIH-SIDA à Dakar

voir +

Nicole Assélé réagit sur les récentes mesures sanitaires

voir +

Nouvelles mesures sanitaires rentreront en vigueur LE 15 décembre

voir +

Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

voir +