Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Santé

Novembre bleu : SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancers masculins

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

Auteur • A. B. EVAKA

Le Groupe SUNU Assurances Gabon vient de marquer son engagement dans la lutte contre les cancers masculins notamment celui de la prostate. Pour cette première édition, son siège social de Libreville a organisé une journée de sensibilisation, de prévention, de conseils tout en invitant le personnel à se faire dépister. L’évènement a été rehaussé par la présence du Ministre de la santé.

Après 2 ans de lutte intense contre les cancers féminins, SUNU Assurances Gabon se remet sur les rails pour, cette fois-ci, dire ‘’Non aux cancers masculins’’ en ce mois de novembre.

En effet, Les deux filiales du groupe panafricain, à savoir SUNU Assurances vie et SUNU Assurances IARD ont organisé, conjointement, une journée de sensibilisation, de conseils et de dépistage contre le principal cancer détecté chez l’homme, celui de la prostate. « C’est le cancer le plus fréquent chez les hommes de plus de 40 ans. Il est le premier cancer au Gabon avec plus de 190 nouveaux cas recensés dans le pays et la deuxième cause de décès pour cancer dans le monde », explique le Dr Adrien Moungoungou, chirurgien urologue au CHUL.

Cependant, plusieurs études ont démontré que le risque d’être atteint du cancer de la prostate est plus élevé chez les hommes qui ont des membres de leur famille atteints de ce cancer, donc héréditaire.

D’où l’importance de cette première action à l’endroit du personnel de la compagnie SUNU Assurances. « Notre réussite serait que nos salariés ainsi que notre clientèle et nos partenaires puissent comprendre l’importance de se prémunir contre ce type de cancer qui décime nos populations », indique Jean Constant ASSI, directeur général de SUNU Assurances vie.

Déterminer à améliorer le bien-être des populations de l’Afrique Subsaharienne, le groupe SUNU Assurances a également mis sur pied un service dédié à la santé. « Un des actes de développement de notre société, au-delà de l’environnement et de l’éducation il y’a la santé. C’est pourquoi nous vous invitons à vous faire diagnostiquer très tôt pour un meilleur vivre ensemble », précise la directrice générale de SUNU Assurances IARD, Patricia Bouddhou Chavihot.

Pour le ministre de la santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, lors de sa prise de parole, a souligné que « sur le plan épidémiologique, le cancer de la prostate est un cancer non négligeable. Nous devons donc régulièrement mener des activités de sensibilisation afin que son dépistage entre dans les habitudes des gabonais », avant de revenir sur l’importance de se faire vacciner contre la covid-19. Il a également félicité et encouragé les efforts fournis par les sociétés SUNU Assurances Gabon dans cette démarche qui vise à protéger ses collaborateurs, ses clients et ses partenaires. L’édition 2021 de la campagne Novembre bleu s’articule autour du thème « se dépister pour vivre longtemps ».

Voir aussi

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont cert

voir +

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

voir +

La France réaffirme sa volonté à soutenir le Gabon dans le domaine de la santé.

voir +

Le Gabon présent au sommet de haut niveau sur le VIH-SIDA à Dakar

voir +

Nicole Assélé réagit sur les récentes mesures sanitaires

voir +

Nouvelles mesures sanitaires rentreront en vigueur LE 15 décembre

voir +

Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

voir +

Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

voir +

les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

voir +

Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus

voir +