Fête de la Tabaski: Ali Bongo encourage les musulmans à se faire vacciner

 

Le Gabon n'est pas épargné par la crise sanitaire de la Covide-19. La célébration de la fête de la Tabaski le 20 juillet a été une occasion pour Ali Bongo de recommander à nouveau aux musulmanes les différents vaccin anti-Covid-19 disponible. Une recommandation qui laisse croire   à la campagne de vaccination ouverte à Libreville depuis plusieurs mois et qui s'est progressivement étendue sur l'ensemble du territoire national.

Résolument engagé dans la lutte contre la propagation de la Covide-19 et en sa qualité de Raïs, le président de la République a saisi ce moment de la fête de sacrifice pour sensibiliser encore les populations musulmanes. Il leur a demandé à demeurer dans la vigilance et de prendre des mesures de préoccupation, en vue de se protéger contre le coronavirus.

Bien que le pays enregistre une baisse significative des cas de contamination et de décès, Ali Bongo à tout de même encouragé les fidèles musulmans au respect des gestes barrières et à se faire vacciner. « mais n'oubliez pas : le virus de la Covid-19 est toujours là. C'est pourquoi il est important pour vous et pour vos proches, en toutes circonstances, de respecter les gestes barrières et de vous faire vacciner ! » exhorte le président de la République   car cette pandémie continue de battre son plein à travers le monde. Certains pays pourraient connaître une troisième ou quatrième vague de contamination et le Gabon ne saurait être exclut.

A ce jour, le Gabon connait un nombre croissant des personnes vaccinées notamment plus de 35228. La campagne de vaccination qui a été lancée avec le vaccin Sinopharm grâce à la coopération sino-gabonaise et Sputnik V de la Russie se poursuit dans l'arrière du pays. Elle va s'amplifier davantage avec l’arrivée du vaccin américain Jhonson &Jhonson attendu dans les prochaines semaines.

Garant du bien-être social et de la santé publique des populations Gabonaises, le chef de l'Etat a affiché à   cette occasion un caractère d'unité et de cohabitation religieuse entre les musulmans et le reste des confessions religieuses. « mes prières vont à l'endroit de mes compatriotes, quelles que soient leurs croyances ou leur religion. Que ce moment privilégié de convivialité en famille soit aussi une occasion de paix et de fraternité entre tous » souligne-t-il, puis a déclaré une bonne fête de l'Aïd-el-Kébir aux Musulmans du Gabon et de partout ailleurs en Afrique et dans le monde

 

    Articles récents

    La judokate Gabonaise, Sarah Mazouz met fin à sa carrière sportive

    Le Gabon pourrait connaitre d’ici le mois de septembre une 3ème vague

    Le parc national de l’Ivindo, classé comme patrimoine mondial de l'UNESCO.

    La production pétrolière a toujours représenté 60 à 70 % des revenus de l’État.

    Les travaux d’un séminaire sur la décentralisation et le développement local.

    1/3 des mangroves gabonaises souffrent de dégradation.

    Le Japon s’est engagé à réhabiliter le Centre social du Bas de gué-gué

    Quatre officiers supérieurs de la police ont été sanctionnés



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux