CAN 2021: les Panthères accueillies en héros par la population gabonaise à l’aéroport ce mardi 25 janvier 2022   CAN 2022: la rwandaise Salima Rhadia Mukansanga première femme arbitre central d’un match de la CAN   CAN 2021: 8 morts lors d’une bousculade devant un stade de Yaoundé ce lundi 24 janvier 2022 avant le match Cameroun-Comores   Burkina-Faso: Coup d’État militaire condamné par l’Union Africaine et la CEDEAO   Burkina-Faso: ‘‘le Gabon soutient les déclarations de l’UA et de la CEDEAO’’ (Chef de l’État gabonais, Ali BONGO ONDIMBA)   Sport: arrestation de Serge Ahmed MOMBO à l’aéroport de Libreville de retour de la CAN

Home • Politique

Politique : le Rassemblement des gaulois suspendu jusqu'à nouvel ordre pour avoir tenu des propos anti républicain 《tribalistes》

Le parti le Rassemblement des gaulois est sanctionné pour propos tribalistes

Auteur • Narcisse Mauny

Le parti politique le Rassemblement des gaulois vient d'être sanctionné pour avoir tenu des propos anti républicaine notamment tribalistes à la tribune du conseil national de la démocratie lors d'une session extraordinaire. Ses activités sont suspendues jusqu'à nouvel ordre sur l'étendue du territoire national et à obligation de présenter des excuses publiques sous réserve des poursuites judiciaires, selon le gouvernement.

Au lendemain d’une intervention qui laisse à désirer lors de la session extraordinaire du conseil national de la démocratie, le Rassemblement des gaulois parti politique 《gazelle》, membre de la Majorité républicaine a payé les frais de son discours.

Le gouvernement a suspendu les activités de ce parti politique jusqu'à nouvel ordre sur l'ensemble du pays et exige également des excuses publiques sous réserve des poursuites judiciaires.

Il est reproché à son président Max Anicet Koumba d'avoir jeté le discrédit sur la communauté ethnique fang   en la désignant : les « Panhouins », comme étant à l’origine du blocage du pays, provoquant la suspension de son discours.  

Ayant délibérément tenter un soulèvement populaire à « des fins semble-t-il personnelles ». En menaçant clairement les valeurs cardinales de paix, d'unité nationale, le fondement de la démocratie et le fonctionnement des partis politiques.

Selon la Constitution, dans toute démocratique le principe de liberté d'expression intègre le respect d'autrui dans toute sa dimension ethnique, culturelle, philosophique, politique, et religieuse.

Le ministre d’Etat de l’Intérieur, Lambert Noel Matha a rappelé que la reconnaissance légale des partis politique ne dispense ni les responsables, ni leurs adhérents ou même sympathisants du respect des lois et règlement en vigueur dans le pays.

Voir aussi

Charles Mve Ellah lance le Fonds Ntaame 3 frontières dans le département du Ntem.

voir +

« j’ose le dire : c’est déplorable et irresponsable » dixit Ali Bongo Ondimba

voir +

Erlyne Antonela Ndembet Damas et Prisca Koho Nlend, ont été auditionnées.

voir +

Le parti le Rassemblement des gaulois est sanctionné pour propos tribalistes

voir +

Casimir Anges Marie Oye Mba sera inhumé, ce samedi 25 septembre

voir +

Portrait d’un homme qui a consacré sa vie au service de l’Etat.

voir +

Ali Bongo Ondimba a rendu ce jour hommage à casimir Oyé Mba

voir +

Casimir Anges Marie Oye Mba suite à une forme sévère de la covid-19

voir +

Le président de l’Assemblée nationale est le chef de triumvirat

voir +

Ali Bongo Ondimba invite les gabonais à l'unité et à la solidarité.

voir +