CAN 2021: les Panthères accueillies en héros par la population gabonaise à l’aéroport ce mardi 25 janvier 2022   CAN 2022: la rwandaise Salima Rhadia Mukansanga première femme arbitre central d’un match de la CAN   CAN 2021: 8 morts lors d’une bousculade devant un stade de Yaoundé ce lundi 24 janvier 2022 avant le match Cameroun-Comores   Burkina-Faso: Coup d’État militaire condamné par l’Union Africaine et la CEDEAO   Burkina-Faso: ‘‘le Gabon soutient les déclarations de l’UA et de la CEDEAO’’ (Chef de l’État gabonais, Ali BONGO ONDIMBA)   Sport: arrestation de Serge Ahmed MOMBO à l’aéroport de Libreville de retour de la CAN

Home • Politique

Grèves au Gabon : « j’ose le dire : c’est déplorable et irresponsable » dixit Ali Bongo Ondimba

« j’ose le dire : c’est déplorable et irresponsable » dixit Ali Bongo Ondimba

Auteur • Narcisse Mauny

 

Resté longtemps silencieux sur la crise qui secoue le secteur de l'éducation nationale et les régies financières, le président de la République, Ali Bongo Ondimba s'est prononcé finalement ce 31 décembre dans son adresse à la nation.  Il déploré et qualifie ces fonctionnaires grévistes 《d'irresponsables .

Les secteurs de l'éducation nationale et les régies financières sont secoués par une crise depuis plusieurs mois. Ces agents publics revendiquent l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail contenu dans un cahier de charges et déposé auprès du Premier ministre et qui serait resté sans suite.

Des grèves   qui perturbent la scolarité des enfants d'une part et engendrent considérablement   du tort aux caisses de l’Etat. Dans le secteurde l’import-export par exemple, ce mouvement d’humeur causerait des pertes journalières d’un milliard de francsCFA. Alors que les populations sont lourdement éprouvées par la crise sanitaire de la pandémie de la Covide-19.

Dans son discours de présentation des vœux à la nation, pour l'une comme pour l'autre, le président de la République, Ali Bongo Ondimba n’a pas été tendre avec ces agents du secteur public en grève « j’ose le dire : c’est déplorable et irresponsable ».

Pour ce qui est du secteur de l’Education nationale, il déploré une attitude qui laisse à désirer venant des enseignants « Prendre en otage les enfants de ce pays ; nos enfants, nos progénitures, hypothéquer leur futur au nom de je ne sais quel intérêt, c’est véritablement irresponsable et condamnable ». Ali Bongo a ensuite sensibilisé ces grévistes à la 《solidarité》.

Même charge pour les fonctionnaires des Régies financières. « Les régies financières, elles aussi, se sont mises en grève. Une fois de plus (..) Or, cette grève n’est pas sans conséquence pour notre économie, déjà fort impactée par la crise sanitaire », a indiqué Ali Bongo.

« Au moment où̀ je demande à chacun d’entre vous de faire des efforts, une catégorie de notre population, a fortiori des fonctionnaires, ne peut et ne doit se désolidariser du reste de la population et rester en marge, au risque de déstabiliser notre pays. C’est jouer contre son camp, contre son peuple », a prévenu Ali Bongo.

Des propos qui n'ont pas encore commenté ni par les leaders syndicaux de la coalition Conasysed-Fesena et non plus par la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi).

 

 

 

 

Voir aussi

Charles Mve Ellah lance le Fonds Ntaame 3 frontières dans le département du Ntem.

voir +

« j’ose le dire : c’est déplorable et irresponsable » dixit Ali Bongo Ondimba

voir +

Erlyne Antonela Ndembet Damas et Prisca Koho Nlend, ont été auditionnées.

voir +

Le parti le Rassemblement des gaulois est sanctionné pour propos tribalistes

voir +

Casimir Anges Marie Oye Mba sera inhumé, ce samedi 25 septembre

voir +

Portrait d’un homme qui a consacré sa vie au service de l’Etat.

voir +

Ali Bongo Ondimba a rendu ce jour hommage à casimir Oyé Mba

voir +

Casimir Anges Marie Oye Mba suite à une forme sévère de la covid-19

voir +

Le président de l’Assemblée nationale est le chef de triumvirat

voir +

Ali Bongo Ondimba invite les gabonais à l'unité et à la solidarité.

voir +