Covid-19: le «variant indien» crée des inquiétudes

La lutte contre le Covid-19 prend des proportions inquiétantes dans certains pays, notamment par la découverte de certains variants. En Inde, les cas de contamination explosent après une accalmie de quelques mois : 220 000 cas sont répertoriés en moyenne chaque jour depuis une semaine. Radio France international informe que la capitale New Delhi s'est d'ailleurs confinée depuis le lundi 19 avril. L'apparition d'un nouveau variant, le « variant indien », pourrait être à l'origine de ce rebond épidémique.

B.1.617 de son vrai nom, ou plutôt le variant indien, ou « double mutant », qui présenterait donc deux mutations. L'une observée sur le variant californien, l'autre proche des variants brésilien et sud-africain.

 Patrick Berche,microbiologiste et membre de l'Académie de médecine a dans une interview accordée à Rfi expliqué que c’est une mutation qui le rend plus contagieux et une mutation qui le rendrait moins accessible au système immunitaire. C’est-à-dire à la protection vaccinale. Il représente près de 55% des cas de contaminations 

 Les scientifiques indiquent que 55% dans l'État du Maharashtra, celui de Bombay, la capitale économique du pays, entre 2% et 10% des contaminations dans le reste de l'Inde qui seraient dues en grande partie à ce recombinant détecté pour la première fois en octobre. Le « double mutant » présenterait des caractéristiques préoccupantes pour les soignants indiens.

« Ils ont pas mal de cas chez des sujets jeunes et même chez des enfants, poursuit le professeur Patrick Berche sur RFICela est assez inquiétant. Mais ça demande vérification. Pour le moment, ce n'est pas étayé par des publications. On a des indications qui pourraient suggérer que le virus devient plus virulent, mais ce n'est pas confirmé. »

Pas d'élément non plus pour confirmer que le variant est indétectable lors des tests PCR. Mais il inquiète beaucoup les pays d'Europe : près de 200 cas ont déjà été détectés sur le continent.

    Articles récents

    Ali Bongo soutient les athlètes aux jeux olympiques

    Le directeur artistique de des Jeux Olympiques de Tokyo ne sera pas.

    Ali Bongo recommande la vaccination anti covid-19 aux musulmans

    Le projet de réforme du groupe Gabon télévisions connait des avancées

    La communauté musulmane du Gabon célèbre la  Tabaski 

    Christine Mba Ntoutoume a été élue mairesse ce 14 juillet

    La honteuse tentative d’instrumentalisation des événements Ndangui

    directeur général a procédé à la remise d’un important lot d’équipements sportifs



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux