Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • International

Immigration : le gouvernement espagnol renvoie prés de 1500 migrants vers le Maroc

Les dirigeants espagnols ont annoncé avoir expulsé plus d’un millier de migrants marocains entrés la veille à Ceuta, le mardi 18 mai 2021. Ce flot humain pourrait être l’expression d’une tension entre le Maroc et l’Espagne.

Auteur • Orlye OULABOU

 

Les dirigeants espagnols ont annoncé avoir expulsé plus d’un millier de migrants marocains entrés la veille à Ceuta, le mardi 18 mai 2021. Ce flot humain pourrait être l’expression d’une tension entre le Maroc et l’Espagne.

Près de 6 mille migrants sont entrés dans la nuit du lundi à mardi dans l’enclave espagnol de Ceuta situé au nord du Maroc. Ce qui constitue une vague importante de migrants jamais atteinte en une journée, selon des ONG et la Croix Rouge. Cette arrivée clandestine est constituée d’hommes et de femmes adultes de tous âges, plusieurs jeunes avec plus d’un millier de mineurs majoritairement de nationalité marocaine. Ces derniers ont traversé la frontière à la nage ou à pied quand la marée le leur permettait.

Ce record de franchissements illégaux traduirait la nature des tensions entre le Maroc et l’Espagne. En effet depuis plusieurs semaine, l’Espagne accueille le leader du Front Polisario, Brahim Ghali atteint de la Covid-19, interné sous une fausse identité. Cette action en faveur de cet opposant dont la volonté est d’obtenir l’indépendance du Sahara occidental détenu par le Maroc serait une traitrise pour Rabat.

Selon le rapport de certains confrères, ces franchissements se sont effectués devant l’absence ou l’insuffisance de quelques forces de l’ordre marocaines postées à la frontière. Cette indifférence aurait permis à tous ces survivants d’atteindre leur eldorado. Nous attendons, cependants des réactions du coté marocain.

Néanmoins, selon les journalistes de France24 certains s’en vont volontairement. Quoiqu’il en soit d’autres renvoies sont en attentes d’exécution selon le ministre espagnol de l’intérieur Fernando Grande-Marlaska : « Quelque 6 000 personnes sont entrées à Ceuta. Nous avons renvoyé 1 500 de ces personnes et nous sommes en train de continuer ces renvois ».

Voir aussi

Les 15ème rencontres Nord-sud de la Fondation Leon Mba se sont ouvertes ce jour à Paris.

voir +

Amobe Mevégué est décédé ce mercredi 8 septembre à Paris

voir +

Le président français, Emmanuel Macron séjourne ce jeudi 27 mai 2021 à Kigali au Rwanda

voir +

voir +

Le président gabonais multiplie les rencontres au Royaume-Uni

voir +

La lutte contre le Covid-19 prend des proportions inquiétantes dans certains pays, notamment par la

voir +

Alors qu'elle est encore sous le coup de la disparition de son époux le prince Philip, Elisabeth 2

voir +

 Ce sera la première réunion commune des deux dirigeants depuis que Joe Biden est entré en fonc

voir +