Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • International

Diplomatie : Le Gabon et le Royaume-Uni renforcent les liens

Le président gabonais multiplie les rencontres au Royaume-Uni

Auteur • A. B. EVAKA

Le président de la république, Ali Bongo Ondimba a échangé, le 12 mai 2021, avec le Prince Charles de Galles sur la défense de l’environnement, du climat et de la biodiversité à Londres au Royaume-Uni.

En séjour à Londres, le président gabonais multiplie les rencontres avec les hauts responsables du Royaume-Uni. A ce titre, Ali Bongo Ondimba et le Prince Charles de Galles ont partagé leurs positions sur plusieurs sujets d’intérêts commun dont l’environnement, le climat et la biodiversité. Au cours de ces échanges, qui se tiennent 6 mois avant l’organisation de la COP26 à Glasgow en Ecosse, Ali Bongo Ondimba a réaffirmé à son hôte la volonté de son pays à tenir ses engagements en matière de préservation de l’environnement « Dans ce combat, le Royaume-Uni peut compter sur le Gabon qui assumera ses responsabilités lors de la COP26 » indique-t-il.

La lutte contre le réchauffement climatique, un défi commun.

Dans le cadre de la lutte contre les impacts néfastes dus au réchauffement de la planète, le Gabon s’est engagé à prendre des mesures qui permettront de préserver environ 98% de sa forêt tropicale et de réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025. Et selon le ministre des forêts, le professeur Lee White « Le Gabon a déjà réduit ses émissions de 350 millions de tonnes de CO2 en 15 ans ».

De son côté, le Royaume-Unis a réduit sa gestion des déchets de 57% au cours de la période 1990-2008 et les émissions des procédés industriels ont reculé de 69%. Des efforts déjà consentis qui permettent au premier ministre britannique, Boris Johnson de soutenir que « Le Royaume-Unis à une feuille de route qui doit lui permettre d’atteindre son objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050 ».

24 heures plutôt, le chef de l’Etat gabonais s’entretenait avec la secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland en vue de l’adhésion du Gabon à cette organisation intergouvernementale. Une volonté qui pourrait se concrétiser, dès le prochain sommet du Commonwealth à Kigali au Rwanda au mois de Juin 2021.

Voir aussi

Les 15ème rencontres Nord-sud de la Fondation Leon Mba se sont ouvertes ce jour à Paris.

voir +

Amobe Mevégué est décédé ce mercredi 8 septembre à Paris

voir +

Le président français, Emmanuel Macron séjourne ce jeudi 27 mai 2021 à Kigali au Rwanda

voir +

voir +

Le président gabonais multiplie les rencontres au Royaume-Uni

voir +

La lutte contre le Covid-19 prend des proportions inquiétantes dans certains pays, notamment par la

voir +

Alors qu'elle est encore sous le coup de la disparition de son époux le prince Philip, Elisabeth 2

voir +

 Ce sera la première réunion commune des deux dirigeants depuis que Joe Biden est entré en fonc

voir +