Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Environnement

Zone économique spéciale de Nkok : certifiée neutre en carbone en Afrique

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) vient d’obtenir la certification ISO 14064-1

Auteur • A. B. EVAKA

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) vient d’obtenir la certification ISO 14064-1 en neutralité carbone. Cette certification a été octroyée à la GSEZ en raison des efforts déployés par la structure pour réduire son empreinte environnementale, investir dans des solutions à faible émission carbone et monétiser les services et les actifs environnementaux.

L’annonce a été faite par le Développeur d’infrastructures panafricaines, Arise IIP. Depuis plusieurs années, ce stimulateur de croissance socio-économique a élaboré une stratégie en matière de climat et biodiversité pour réduire son empreinte environnementale. Selon Gagan Gupta, cofondateur et PDG d’Arise IIP, « La GSEZ met en œuvre les meilleures pratiques et respecte les normes internationales les plus strictes pour atteindre son objectif d’industrialisation neutre en carbone. Cela fournit un cadre reproductible pour toutes les zones industrielles gérées par ARISE IIP et conduira à une transformation systémique et propre dans toute l’Afrique ». 

A travers cette certification le pays vient de confirmer une fois de plus son engagement dans la lutte contre les changements climatiques. Le ministre des eaux et forêts, de mer et de l’environnement, le Pr Lee White indique que «  La République gabonaise est fière d’accueillir la première zone industrielle au monde certifiée SGS neutre en carbone. Cette réalisation s’inscrit dans la vision du gouvernement de compenser les émissions de carbone et de tirer parti du financement climatique pour créer des emplois et favoriser une croissance durable ».

En plus de ces efforts déployés en vue de mesurer et de gérer les émissions de gaz à effet de serre (GES), la GSEZ dit travailler à l’augmentation de l’utilisation du bois (qui est passée de 40% à plus de 70% et devrait atteindre 90% d’ici la fin 2022) et des sources d’énergie renouvelables pour alimenter la zone GSEZ en électricité décarbonée. Des solutions pour un transport bas carbone sont également en cours d’évaluation, apprend-on.

Lors de la 76e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), le Gabon a plaidé pour une compensation des efforts du pays pour la protection de l’environnement. Mais grâce à cette nouvelle certification, le plaidoyer du Gabon résonne déjà comme un acquis. « C'est une première en Afrique qui vient confirmer le fait que le Gabon est un leader dans la lutte contre le changement climatique. Rdv à la Cop26! », se réjouit le Président de la République, Ali Bongo Ondimba sur son compte Twitter.

Voir aussi

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) vient d’obtenir la certification ISO 14064-1

voir +

La biodiversité est menacée par l'action de l'homme

voir +

Le rôle des pollinisateurs dans le maintien des écosystèmes

voir +

Traiter les crimes contre la faune et la flore sauvages

voir +

Renforcer les mesures de protection des abeilles menacées.

voir +