Un nouvel accord international en vue de préserver les espèces sauvages

Le Gabon et le Costa Rica demandent que la prévention et la lutte contre la criminalité à l’égard des espèces sauvages soient intégrées dans le cadre du droit pénal international

Selon le journal de décryptage en ligne « la république », le Gabon et le Costa Rica souhaitent un quatrième protocole pris à la convention des nations unies relatif à la criminalité transnationale organisée contre le trafic illicite de la faune et la flore sauvages, après les trois protocoles existant portant sur la traite des personnes, le trafic illicite des migrants et la fabrication illicite d’armes à feu.

S’agissant des espèces sauvages, ces pratiques entrainent une dégradation importante des écosystèmes par l’extinction de nombreuses espèces issues de la faune et de la flore.

Les pandémies actuelles proviennent à très grande majorité de la faune sauvage. Cet écosystème  occasionne la transmission des centaines de milliers de nouveaux virus transmis à l’homme par le canal d’animaux sauvages, de même, la disparition de nombreuses espèces de la flore intensifie les effets du dérèglement climatique avec pour conséquences le dysfonctionnement des écosystèmes entrainant par ce fait l’insécurité et la pauvreté mais aussi l'incapacité de retenir le co2 ou gaz carbonique.

Les impacts de ces crimes font perdre des milliards de dollars par ans aux états qui ont du mal à contrôler les nombreux trafics.

A l’effet d’amener les autres pays à prendre en compte l'impact de ces trafics illicites, les présidents Ali Bongo Ondimba et Carlos Alvarado Quesada ont estimé qu’il est temps de « traiter les crimes contre la faune et la flore sauvage comme des crimes graves et hautement destructeurs », d’où la nécessité de renforcer les lois internationales de lutte et de prévention contre la criminalité des espèces sauvages.

    Articles récents

    Ali Bongo soutient les athlètes aux jeux olympiques

    Le directeur artistique de des Jeux Olympiques de Tokyo ne sera pas.

    Ali Bongo recommande la vaccination anti covid-19 aux musulmans

    Le projet de réforme du groupe Gabon télévisions connait des avancées

    La communauté musulmane du Gabon célèbre la  Tabaski 

    Christine Mba Ntoutoume a été élue mairesse ce 14 juillet

    La honteuse tentative d’instrumentalisation des événements Ndangui

    directeur général a procédé à la remise d’un important lot d’équipements sportifs



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux