Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Environnement

Les élèves de l'institut Léon Mba sensibilisés sur l'importance des abeilles

Le rôle des pollinisateurs dans le maintien des écosystèmes

Auteur • I.S MEFANE

Célébration de la quatrième année de la journée des abeilles placée sous le thème : « volons au secours des abeilles » pour cette édition les futurs leaders que sont les jeunes ont été sensibilisés sur l’importance que revêt l’implication de ces pollinisatrices dans le maintien des milieux de vie.

Pour cela, ils doivent être au fait des questions d’environnement. Car ce sont eux qui risquent de vivre les réalités des changements climatiques. Le 20 mai les élèves de l’institut Léon Mba situé au quartier Lalala à droite, ont eu le privilège d’être édifiés sur le rôle très important de l’abeille dans la nature et ses implications. Ils doivent s’armer de ces problématiques en s’informant suffisamment sur les conséquences des actions posées par l’homme contre la nature.

L’abeille est le premier agent pollinisateur, sa façon de s’émouvoir et le nombre de plantes qu’elle visite de par le nombre de ses colonies qui varie de 80.000 à 50.000 individus.  Cette masse à la recherche des fleurs pour récolter le nectar qui sert à fabriquer le miel. Elle vient au premier rang des pollinisateurs sur la terre. Le rôle des abeilles est très important pour le maintien des écosystèmes qui s’imbriquent les uns aux autres.

« Les plantes à fleurs sont susceptibles de donner  des fruits et des graines  et ainsi des nouvelles plantes qui repoussent et régénèrent des forêts  ou bien des espèces florales ,et qui dit régénération des espèces florales dit alimentation des animaux  qui en dépendent, l’alimentation des hommes  et de toute la chaîne autour de ces  plantes ,jusque dans les eaux,  les poissons consomment eux aussi  les déchets charriés par les eaux, l’abeille est donc au centre de notre existence. » , a dit Arsène Nsimaga Consultant FAO apiculture.

L’extinction des abeille c’est la disparition des fruits, des graines et des légumes, ce qui entrainent des problèmes d’alimentation des animaux qui en dépendent, mais également des humains, et partant de la dislocation de toutes la chaîne alimentaire. La protection des abeilles est une problématique centrale dans notre existence.

Melda, élève en classe de seconde a retenu que «l’abeille est très importante et qu’elle contribue à 80 % à la production des aliments » tout en concluant qu’elle est à protéger car elle participe à la survie des écosystèmes.

Lionel Kinadjian, représentant par intérim du coordonnateur de la FAO pour la sous-région de l’Afrique Centrale n’a pas omis de présenter le rôle de la représentation Onusienne. Elle couvre 8 pays de l’Afrique centrale en précisant les domaines d’expertise de la FAO.

En s’adressant aux jeunes gens, il leur a donné le rôle fondamental que joue ces insectes pour la vie humaine et toutes leurs fonctionnalités. Il va citer Albert Einstein qui disait que: " si les abeilles venaient à disparaitre, l’humanité n’aurait que quelques années à vivre."

L’exemple des abeilles illustre bien cet aspect-là, « on est dépendant des abeilles pour notre alimentation et pour beaucoup d’autres choses ; le miel n’est pas uniquement utilisé dans l’alimentation ; il est aussi utilisé dans la médecine, la chirurgie pour favoriser la cicatrisation. »

Il faut donc réfléchir à tous les services que la nature peut rendre à l’homme et qu’il faut s’en occuper par reconnaissance et gratitude.

 

 

 

Voir aussi

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) vient d’obtenir la certification ISO 14064-1

voir +

La biodiversité est menacée par l'action de l'homme

voir +

Le rôle des pollinisateurs dans le maintien des écosystèmes

voir +

Traiter les crimes contre la faune et la flore sauvages

voir +

Renforcer les mesures de protection des abeilles menacées.

voir +