Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence   Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon: le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon/Sport : Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière internationale   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé   États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi qui interdit l'avortement  France : Élisabeth Borne nommée Premier Ministre   Mali : sept personnes accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État

Home •  Environnement

Haltes sur la contribution des abeilles

Renforcer les mesures de protection des abeilles menacées.

Auteur •  I.S MEFANE

 

                                              

« Volons au secours des abeilles » ,c’est le thème retenu à l’occasion de la célébration de la quatrième année de la journée mondiale des abeilles ce 20 mai 2021 marquée par la pandémie de covid-19. Il s’agit de mettre en lumière les menaces auxquelles font face les abeilles et leur importante contribution dans le développement durable.

 Depuis son instauration par la résolution adoptée par l’assemblée générale des Nations Unies le 20 décembre 2017, cette journée veut encourager un renforcement des mesures de protection des abeilles en particulier et plus généralement des autres pollinisateurs ,tels que les papillons ,les chauves- souris et les colibris, de plus en plus menacés par les activités humaines.

La diminution et l’affaiblissement des populations d’abeilles pollinisatrices à travers le monde représentent une menace sérieuse pour l’ensemble des plantes qui jouent un rôle essentiel pour le bien-être humain et les moyens d’existence.

Il faut donc protéger ces alliés indispensables dans la lutte contre la faim et la malnutrition.

Les abeilles sont grandement menacées par les effets combinés du changement climatique, de l’agriculture intensive, par l’usage des pesticides, la disparition ou la perte de la biodiversité et par la pollution.

José Graziano Da Silva, Directeur général de la FAO de 2012 à 2019 dans un message diffusé à l’occasion de cette journée disait : « l’absence d’abeilles et d’autres pollinisateurs reviendrait à anéantir le café, les pommes, les amandes, les tomates et le cacao des cultures qui dépendent de la pollinisation. » ,c’est pourquoi les pays doivent s’orienter vers des politiques alimentaires et des systèmes durables  en faveur de la protection des pollinisateurs .  

Voir aussi

Après sa dernière visite en 2014 pour la canonisation du Pape Jean Paul II, Ali Bongo Ondimba séj

voir +

la Direction Générale des Forêts visite les sites des exploitants forestiers

voir +

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) vient d’obtenir la certification ISO 14064-1

voir +

La biodiversité est menacée par l'action de l'homme

voir +

Le rôle des pollinisateurs dans le maintien des écosystèmes

voir +

Traiter les crimes contre la faune et la flore sauvages

voir +

Renforcer les mesures de protection des abeilles menacées.

voir +