Culture : « Ça devient ridicule !  Il faut qu'on arrête ça » dit Stéphane Biveghe aux artistes et humoristes 


Lors de cérémonies des mariages, les artistes et humoristes gabonais ont opté désormais à faire des « quêtes » bien qu'ayant perçu à l’avance leur paiement. Une attitude de mauvais « goût » selon l'animateur présentateur, Stéphane Biveghe et qui ce jour appelle également à la retenue.

En proie à des difficultés financières suite à la Covid-19, les artistes et humoristes saisissent la moindre opportunité pour se faire un maximum de revenus en vue de répondre favorablement à leurs besoins.

Ils ne se gênent plus à « dépouiller » le public lors de leurs prestations dans les cérémonies de mariages en faisant circuler une assiette pour dépôt d’argent. Alors qu’ayant empocher leur solde tout compte. Mais cette attitude qui tire vers « le bas » est totalement désapprouvée notamment auprès d’un animateur présentateur de télévision « Ça devient ridicule !  Il faut qu'on arrête ça » a exhorté Stéphane Biveghe sur son compte Facebook

IL dénonce également la stratégie mise en place par une certaine catégorie afin d’aboutir à leur objectif « Le pire c'est ceux qui font danser les mariés devant des assiettes au point ou les chanteurs et les humoristes négocient avec les MC pour prester en premier en prétextant d'être attendu ailleurs, or c'est juste pour être le premier à frapper l'argent des gens » s’est-il indigné

Enfin, l’acteur culturel n’a pas manqué de recadrer les artistes et humoristes en leur rappelant le respect des clauses d’un contrat de prestation et la conduite à tenir devant les invités « Quand on a négocié un cachet pour une prestation, on se contente de ce cachet et non vouloir le booster avec l'argent des assiettes au point de frustrer les invités très souvent de hautes personnalités à venir y mettre des billets et parfois en les indexant publiquement au micro pour les obliger à le faire ». A conseillé Stéphane Biveghe espérant avoir été entendu.

 

    Articles récents

    La DGCC exige le retrait du jus de fruits 100% Ceres nuisible à la santé des consommateurs

    Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba prend part à la 5ème édition du Forum international sur les investissements à Riyad.

    5 ans de prison et 5 millions d’amende contre Brice Laccruche Alhianga

    L'Association des professionnels en sciences de l'éducation du Gabon (APSEG) lance le concours  mon innovation pédagogique en 120 secondes

    La mission du Commonwealth poursuit ses consultations pour l'adhésion

    Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

    La chanteuse Macy Ilema a sorti récemment un single intitulé « Muwé »

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme



    Vidéos récentes

    Le Gabon s'est doté d'un système de traçabilité pour contrôler l'exploitation du bois.

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions