Tchad : le CMT nomme un gouvernement de transition

A la tête d'un Conseil militaire de transition après la mort de son père, Mahamat Idriss Deby a présenté, le 02 mai, un gouvernement de transition. Une équipe de 40 ministres et secrétaires d'État et un nouveau ministère de la Réconciliation nationale créé.

Après la nomination Albert Pahimi Padacké au poste de Premier ministre de transition, le porte-parole de l’armée a rendu public le dimanche 02 mai la composition du gouvernement nommée par le fils du défunt président, Mahamat Idriss Deby, président du CMT. Un décret de 40 ministres et secrétaires d’Etat, avec la création d’un nouveau ministère de la Réconciliation nationale.

L’actuel Premier ministre, Albert Pahimi Padacké avait promis un "gouvernement de réconciliation nationale" et avait lancé de "larges consultations" durant la semaine en vue de proposer des noms au président du CMT.

Le nouveau portefeuille de la Réconciliation nationale et du Dialogue a été confié à Acheick Ibn Oumar, ancien chef rebelle devenu en 2019 conseiller diplomatique à la présidence.

Dans cette équipe gouvernement, on note la présence de l’opposant historique à Idriss Déby Itno, Mahamat Ahmat Alhabo du Parti pour les libertés et le développement (PLD), au poste de ministre de la Justice. Bien que le principal opposant, Saleh Kebzabo, ne fait en revanche pas partie de ce gouvernement mais il a par ailleurs reconnu l’autorité de la junte militaire de transition dirigée par le fils de l'ancien chef de l'Etat. Deux membres de son parti ont été nommés dans le nouveau gouvernement de transition, aux postes de ministre de l'Élevage et de secrétaire général adjoint du gouvernement, selon l’AFP.

Plusieurs anciens ministres du dernier gouvernement d'Idriss Déby Itno ont été reconduits ou nommés à d'autres ministères. Porte-parole du dernier gouvernement, Chérif Mahamat Zene est nommé ministre des Affaires étrangères, poste qu'il a déjà occupé de 2018 à 2020. 

Lydie Beassemda, première femme candidate à une présidentielle en avril dernier, qui fut ministre sous Idriss Déby Itno, est nommée à l'Enseignement supérieur et la Recherche.

Le CMT a promis des "élections libres et démocratiques" dans 18 mois. En attendant, la Charte de transition prévoyait la mise en place d'un gouvernement de transition, dont les membres sont nommés et révoqués par le président du CMT.

    Articles récents

    La judokate Gabonaise, Sarah Mazouz met fin à sa carrière sportive

    Le Gabon pourrait connaitre d’ici le mois de septembre une 3ème vague

    Le parc national de l’Ivindo, classé comme patrimoine mondial de l'UNESCO.

    La production pétrolière a toujours représenté 60 à 70 % des revenus de l’État.

    Les travaux d’un séminaire sur la décentralisation et le développement local.

    1/3 des mangroves gabonaises souffrent de dégradation.

    Le Japon s’est engagé à réhabiliter le Centre social du Bas de gué-gué

    Quatre officiers supérieurs de la police ont été sanctionnés



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux