Séminaire : les femmes édifiées sur les raisons du mariage

La chanteuse Ida Moulacka et Grâce Engouang ont entretenu dans l'après-midi du samedi 08 mai, les femmes sous le thème "Jusqu'où les femmes sont prêtes aller pour sauver les apparences " à la faveur d'une conférence débat, au quartier Glass de Libreville.

Cette rencontre avait pour but d'interpeller les femmes à ne pas tomber dans les travers de la vie de couple ou de mariage.

A l'entame de celle-ci, la conférencière Grace Engouang a cité une série des cas de femmes qui sont malheureuses dans les foyers mais laissent penser à une joie de vivre à travers une apparence trompeuse. Elle poursuit en attirant l'attention de femmes de ne pas envier celles qui affichent leur bonheur sur les réseaux sociaux" Tout ce qu'on publie sur Facebook n'est pas la réalité. Les femmes qui postent leur vie sentimentale sur Facebook sont généralement celles qui souffrent dans les foyers. Un vrai bonheur on ne le montre pas sur la place public" a fait savoir cette motivatrice de vie.

De même, elle a dénoncé, ces femmes qui trouvent refuge à l'église dans l'espoir d'obtenir un mari. Le plus souvent c'est à la suite des multiples tentatives des relations amoureuses qui se sont soldée par des échecs. " La majorité des femmes viennent vers Dieu pour un seul intérêt, le mariage. Après avoir eu le mari. Elles interrompent leur relation avec Dieu. Mais sachez qu'il vous attend au carrefour" a prévenu la fille d'un pasteur.

En revanche, l'artiste Ida Moulacka a reconnu le mariage comme étant la première institution divine. Cependant, la chanteuse a encouragé les femmes à se marier mais de se rassurer que ce soit la bonne personne avant tout engagement. Elle a exhorté les femmes à la soumission face à leur époux et à ne jamais prendre les responsabilités de l'homme dans le foyer.

Rappelant l'importance de nos us et coutumes liées au mariage. Elle a ensuite soutenu ses propos en partageant une malheureusement expérience " Une femme dont je tais l'identité était amoureuse d'un homme qui n'avait pas des moyens pour l’épouser mais elle en avait. Alors, elle a remis de l'argent à son petit ami pour organiser le mariage. Ils se sont mariés, puis une année plus tard, ils se sont séparés" a confié le chantre de l'Eternel dans le but d'éveiller les consciences mais surtout de prouver jusqu'au les femmes sont prêtes aller pour sauver les apparences.

Cette exposante a rajouté en disant "Des mariages par effet de mode, par complexe ou encore par compétition juste parce que une copine s'est mariée, sans véritable fondement d'amour sont voués à l'échec" a déconseillé littéralement Ida Moulacka, présidente des Ateliers d'Ida.

    Articles récents

    Le Japon s’est engagé à réhabiliter le Centre social du Bas de gué-gué

    Quatre officiers supérieurs de la police ont été sanctionnés

    Ali Bongo soutient les athlètes aux jeux olympiques

    Le directeur artistique de des Jeux Olympiques de Tokyo ne sera pas.

    Ali Bongo recommande la vaccination anti covid-19 aux musulmans

    Le projet de réforme du groupe Gabon télévisions connait des avancées

    La communauté musulmane du Gabon célèbre la  Tabaski 



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux