Oyem : l’ONE recrute des jeunes pour le poste d’ouvrier agricole


L'antenne régionale de l'office national de l'emploi de la province du Woleu-Ntem a lancé du 14 au 16 avril un enrôlement des jeunes au poste d'ouvrier agricole. Cette initiative relève de la signature d'une convention entre son siège de Libreville et une entreprise de la place pour un millier d’emploi. Elle doit s'étendre sur l'ensemble du territoire national.  Ce projet s'inscrit dans le cadre contrat d'apprentissage jeunesse.

Dans la province septentrionale du Woleu-Ntem, Nina Sandrine Meye, directrice régionale de L'antenne de l'office national de l'emploi a procédé à une vaste opération d'enrôlement. En vue de répondre efficacement au recrutement de ces jeunes, gabonais qui iront travailler sur le site d'exploitation de l’entreprise contractante dans la province de la Ngoounié.

 Venus des quatre coins de la commune ville, ces demandeurs d’emploi ont été édifiés sur les conditions de travail et sur les informations les concernant par les Conseillers en apprentissage et insertion professionnelle, Léa Simbou et Ulrich Lediandza.

 Le Gouverneur de la province, Jules DJEKI a dans un communiqué radio exhorté les associations, les chefs de quartier à soutenir ce projet en invitant les jeunes à se faire massivement enrôler au plus tard ce 16 avril, date du dernier délai.

Engagé à lutter contre le chômage, l'office national de l'emploi vient d’offrir une grande opportunité à la jeunesse. Celle-ci est le recrutement de plus de 1800 jeunes dont l'âge varie entre 18 et 35 ans au poste ouvrier agricole, selon une convention avec une entreprise située dans l'arrière du pays. Ces derniers seront déployés sur l'ensemble du territoire national et disposeront des conditions requise pour mener à bien leur tâche.

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions