Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence   Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon: le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon/Sport : Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière internationale   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé   États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi qui interdit l'avortement  France : Élisabeth Borne nommée Premier Ministre   Mali : sept personnes accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État

Home •  Société

Ordures ménagères : au PK9, les jeunes en font une activité génératrice de revenus

la collecte d’ordures ménagères, une activité génératrice de revenus

Auteur •  Love DILEBOU Publié le 06 mai 2021

A Libreville, la collecte d’ordures ménagères devient une activité génératrice de revenus. Des jeunes mobilisés en petite et moyenne entreprise s’adonnent avec beaucoup de passion, sillonnant les maisons pour proposer leurs services.

 Dans une zone enclavée au quartier PK9, dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville, les jeunes ont développé une activité économique autour de la collecte des ordures ménagères.  Celle-ci consiste à ramasser quotidiennement les déchets ménagers auprès des différentes familles moyennant un montant mensuel.

 Bahirou, l’un des premiers à avoir lancé son activité il y’a un an, semble conquérir le marché. Il détient dans son portefeuille clientèle plus d’une quarantaine de ménages à raison de 10000 fcfa chaque mois. Ce jeune entrepreneur a pour équipement de travail une motocyclette qui facilite et rend dynamique ses déplacements. Diversifiant ses activités en faisant de la vente et de la pose de poubelle en fer forgé.

A l’exemple de ce dernier, on note d’autres jeunes qui s’illustrent sans complexe au ramassage d’ordures avec des brouettes tous les deux jours pour 20 foyers et un montant mensuel de 5000 fcfa. A en croire ces jeunes, ce travail est très rentable en saison de pluie comme c’est le cas actuellement. Estimant participer à l’assainissement et à la préservation de l’environnement.

 Une initiative salutaire selon une anonyme, habitant dans cette zone enclavée du pk 9. Les populations peinent à se déplacer pour jeter leur saleté dans le grand bac à ordures, situé à une distance de 4 km sur la voie principale.

 En proie à des difficultés suite à l’apparition de la pandémie de la covid-19, les jeunes devraient se constituer en collectif ou encore mieux en coopérative afin  d’entreprendre dans ce secteur.  La collecte des déchets ménagers est une niche d’emploi qui nourrit son homme.

Voir aussi

Ndong Mboula a apporté un démenti sur sa supposée mort

voir +

Suite à des analyses effectuées dans 3 fermes de la province de l’Estuaire par le Centre Intern

voir +

C’est au cours d’un atelier d’échanges d’expériences, que les femmes de SUNU Assurances on

voir +

Le Gabon est officiellement le 15ème pays à avoir rejoint cette campagne pour l’égalité des se

voir +

Les candidats admis bénéficieront d’une bourse d’étude SEEG et suivront une formation de deux

voir +

Cette année, 5 personnalités publiques étaient nominées pour le prix de l'excellence décerné a

voir +

Les travailleurs Gabonais pourront cette fois-ci se mobiliser pour célébrer avec faste le 1er mai

voir +