Gabon : Ali Bongo Ondimba n’ira plus à Port-Gentil ce 24 juin   Gabon/Sport : le Gabon 79ème au classement Fifa, le Brésil reste la meilleure nation   Gabon : Les contaminations à la Covid-19 repartent en forte hausse   Gabon : Bitam accueille la 12ème  Journée africaine des frontières   Gabon :le Gabon intègre le Commonwealth au sommet de Kingali   Gabon : Sofavin va continuer dès le 1er Juillet la production et la commercialisation des boissons gazeuses de Coca-cola Compagny   RDC :  61 ans après, la dépouille de Patrice Lumumba de retour au pays   Sénégal : le footballeur international Sadio Mané signe au Bayern Munich   Afghanistan : un séisme fait plus d’un millier de morts dans la zone isolée du Sud-Est

Home •  Société

JMLP 2021 : "l’Information comme bien public" selon Ulrich Dorland Ella

L’auditorium a abrité les différentes conférences relatives à la journée mondiale de la liberté de la presse

Par la redaction •  Première Ga

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée ce 03 mai 2021 à Libreville, l’enseignant chercheur en communication, Ulrich Dorland Ella, a inauguré les activités marquant cette célébration sous le thème : ‘’l’Information comme bien public’’.

L’auditorium a abrité les différentes conférences relatives à la journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, l’enseignant chercheur en communication, Ulrich Dorland Ella, a dans son allocution d’ouverture, rappelé les différents sujets qui tournent autour du thème de cette 30e édition : ’l’Information comme bien public’’.

L’Information selon lui, doit répondre au moins trois critères : « susciter l’intérêt pour le public, être factuelle et doit être vérifiée et véritable ». Ce conférencier défini le ’Bien Public’’ en s’appuyant sur l’économiste américain Paul Samuelson qui estime que « Les biens publics sont des biens hautement nécessaires, il revient à l’Etat d’en assurer la production ».

L’enseignent chercheur en communication pense que « l’Information peut et doit se classer parmi les biens publics qui se trouvent entre les mains des gouvernants, des journalistes et des médias » a-t-il déclaré.

Cette journée constitue une opportunité pour rappeler aux pouvoirs publics la nécessité de respecter les engagements en ce qui concerne la préservation du pluralisme des médias. Cette célébration devrait également permettre à réfléchir sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle et surtout, à la viabilité des médias.

Voir aussi

Sous le thème : « Instruments traditionnels et musique moderne au Gabon », la fête de la Musi

voir +

Ouverture à Libreville des travaux du 3ème séminaire national sur « l’entraide judiciaire en

voir +

Dans le cadre de la décennie de la femme (2015-2025), qui vise à réduire les inégalités entre l

voir +

voir +

Un administrateur provisoire en la personne de Christophe Eyi va assurer l'intérim.

voir +

Ali Bongo Ondimba a invité les différentes confessions religieuses du Gabon y compris le peuple à

voir +

Deux individus non identifiés sont activement recherchés par les forces de police nationale depuis

voir +