JMLP 2021 : Améliorer l'accès à l'information


 A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré ce 3 mai, la journée mondiale de la liberté de la presse sous le thème « l’information comme bien public », à la Maison Georges Rawiri. La cérémonie officielle marquant cet évènement a été présidée par le ministre d’état en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, devant les hommes, les femmes des médias et les enseignants chercheurs.

Instaurée par les nations unies en 1993, la journée mondiale de la liberté de la presse vise à informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse et promouvoir les initiatives en faveur des valeurs de liberté. Elle permet de réfléchir sur l’exercice de la profession de journaliste et sur le fonctionnement des médias dans le monde. Pour cette 30éme édition, le thème retenu est « l’information comme bien public ».

Occasion pour le ministre d’état en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou de rappeler, le rôle particulier du journalisme dans la production d’information vérifiées dans l’intérêt du public. Et sur la façon dont, il dépend d’un écosystème plus large qui permet à l’information de devenir un bien public.

 Précisant les points forts de cette célébration qui s’articulent autour de la prise des mesures visant à assurer la viabilité économique des médias, le développement des mécanismes pour assurer la transparence des sociétés Internet. Enfin, le renforcement des capacités en matière d’éducation médias et à l’information.

Éric Voli Bi, Représentant du Bureau de l’UNESCO a, pour sa part, appelé tout un chacun à renouveler leur engagement en faveur du droit fondamental à la liberté d’expression. A défendre les professionnels des médias et à garantir que l’information reste un bien public. Avant de saluer l’engagement du gouvernement gabonais à accompagner le développement des médias.

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions