Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence   Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon: le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon/Sport : Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière internationale   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé   États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi qui interdit l'avortement  France : Élisabeth Borne nommée Premier Ministre   Mali : sept personnes accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État

Home •  Société

JMLP 2021 : Améliorer l'accès à l'information

La date du 3 Mai commémore la journée internationale de la liberté de la presse initiée par les nations unies en 1993

Par la redaction •  Première Ga

 A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré ce 3 mai, la journée mondiale de la liberté de la presse sous le thème « l’information comme bien public », à la Maison Georges Rawiri. La cérémonie officielle marquant cet évènement a été présidée par le ministre d’état en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, devant les hommes, les femmes des médias et les enseignants chercheurs.

Instaurée par les nations unies en 1993, la journée mondiale de la liberté de la presse vise à informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse et promouvoir les initiatives en faveur des valeurs de liberté. Elle permet de réfléchir sur l’exercice de la profession de journaliste et sur le fonctionnement des médias dans le monde. Pour cette 30éme édition, le thème retenu est « l’information comme bien public ».

Occasion pour le ministre d’état en charge de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou de rappeler, le rôle particulier du journalisme dans la production d’information vérifiées dans l’intérêt du public. Et sur la façon dont, il dépend d’un écosystème plus large qui permet à l’information de devenir un bien public.

 Précisant les points forts de cette célébration qui s’articulent autour de la prise des mesures visant à assurer la viabilité économique des médias, le développement des mécanismes pour assurer la transparence des sociétés Internet. Enfin, le renforcement des capacités en matière d’éducation médias et à l’information.

Éric Voli Bi, Représentant du Bureau de l’UNESCO a, pour sa part, appelé tout un chacun à renouveler leur engagement en faveur du droit fondamental à la liberté d’expression. A défendre les professionnels des médias et à garantir que l’information reste un bien public. Avant de saluer l’engagement du gouvernement gabonais à accompagner le développement des médias.

Voir aussi

Ndong Mboula a apporté un démenti sur sa supposée mort

voir +

Suite à des analyses effectuées dans 3 fermes de la province de l’Estuaire par le Centre Intern

voir +

C’est au cours d’un atelier d’échanges d’expériences, que les femmes de SUNU Assurances on

voir +

Le Gabon est officiellement le 15ème pays à avoir rejoint cette campagne pour l’égalité des se

voir +

Les candidats admis bénéficieront d’une bourse d’étude SEEG et suivront une formation de deux

voir +

Cette année, 5 personnalités publiques étaient nominées pour le prix de l'excellence décerné a

voir +

Les travailleurs Gabonais pourront cette fois-ci se mobiliser pour célébrer avec faste le 1er mai

voir +