TIC : l'OIF lance un réseau numérique des acteurs de la chaine du livre


L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) annonce lancer ce mois de mai, une plateforme numérique dédiée aux acteurs de la chaine du livre dans le monde. Les professionnels de ce secteur de la langue française pourront aisément développer des partenariats ou des coopérations entre Etat.

C’est une plateforme entièrement digitale qui permettra de trouver une librairie, une bibliothèque ou un éditeur classé selon des aspects bien spécifiques : niveau d’intervention des acteurs de la chaine, choix éditoriaux ou publics.

Le projet vise à « Rééquilibrer, harmoniser et rendre plus juste le marché de l’édition francophone » indique un des initiateurs.

L’enjeu sera de développer l’accès au livre, à la lecture pour les amateurs mais surtout de lever les freins identifiés à la production, à la diffusion, et à la circulation des œuvres en langue française dans le monde.

« C’est une initiative salutaire et je félicite fortement l’OIF qui veut, ici, faciliter l’accès aux livres au plus grand nombre » déclare Pulchérie Abeme Nkoghe, présidente de l’union des écrivains du Gabon (UDEG). « C’est une très bonne chose que de multiplier des plateformes de lecture et d’amener le live à s’adapter à l’évolution du monde. Evaluant désormais dans l’univers du numérique, le livre ne peut rester en marge de l’évolution » ajoute-elle.

Par ailleurs elle estime que « La numérisation du livre ne saura, à elle seule, rehausser le taux de lecture dans notre pays. L’objectif serait d’abord de cultiver le plaisir de lire chez les uns et les autres ».

Aujourd’hui, le livre numérique représente 3% du marché de l’édition française. L’idée est que cette future plateforme devienne un outil pertinent aux mains des professionnels francophones du livre.

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions