Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Société

Communiqué : " Le Gouvernement déplore un relâchement des mesures barrières"

Le Gouvernement déplore un relâchement dans le respect des mesures barrières

Par la redaction •  Première Ga

Le Gouvernement, par le canal d'un communiqué parvenu dans notre rédaction, ce mercredi 05 mai 2021, déplore un relâchement dans le respect des restrictions édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation de la covid-19 et appelle à nouveau les populations à une réelle appropriation des mesures actuellement en cours qui visent à mieux lutter contre cette pandémie.

« Les agents des forces de défense et sécurité instruits pour assurer la mise en œuvre des mesures gouvernementales, sont invités à une plus grande rigueur lors des opérations de contrôle, afin de limiter les mouvements des populations aux heures du couvre-feu » rappel le dit communiqué.

Cette orientation, selon les autorités « vise essentiellement le phénome des clandos qui poursuivent leur trafic au-delà des heures interdites à la circulation et l'usage abusif des autorisations spéciales de circuler ».

Par ailleurs, le Gouvernement informe les populations « de la mise en place prochaine d'un nouveau format d'autorisation spéciale individuelle de circuler comportant un QR Code qui sera authentifiables aux check-points ».

Enfin, dans l'attente de la mise en service de ce nouveau dispositif de circulation, le Gouvernement exhorte « Les forces de défense et de sécurité à rester professionnelles et aux populations, à davantage de discipline et responsabilité face à la crise sanitaire actuelle ».

Voir aussi

Un (1) mois plus tard, 129 médias n’ont toujours pas revu leur statut.  

voir +

un atelier de renforcement de capacité qui va permettre d’aborder les procédures opérationnelle

voir +

L’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville.

voir +

La haute autorité de la communication désapprouve les tensions entretenues entre journalistes de l

voir +

Après 2 ans sans le traditionnel repas d’indépendance dû à la Covid-19, la Mairesse de la comm

voir +

Soucieux des nombreuses difficultés que rencontre la première chaine publique gabonaise, notamment

voir +

Les militaires suivront des études supérieures de médecine dorénavant à Libreville.

voir +