CHU Jeanne Ebori : Lluis Carreras fait ses adieux au Premier ministre


 Arrivé au terme de son contrat, le Directeur Général du Centre hospitalier universitaire de la fondation Jeanne Ebori a fait le 04 mai ses adieux au Premier ministre, en présence du ministre de la Santé. La rencontre a eu lieu dans les services de la primature.

 Après trois ans passé au Gabon, Lluis Carreras, Directeur Général, du Centre hospitalier universitaire mère et enfant de la fondation Jeanne Ebori est aller faire ses adieux au Premier ministre, Rose Christian Ossouka Raponda.  Le docteur rentre dans son pays d’origine pour occuper des nouvelles fonctions. Accompagné du ministre de la santé, Guy Patrick Obiang Ndong, il a procédé à l’annonce de cette nouvelle, au cours d’une audience accordée dans la matinée du mardi 04 mai.

Ce médecin avait pour mission de moderniser la structure hospitalière et promouvoir l’expertise de la main d’œuvre locale « C’est un système de gestion locale tenu par les gabonais. On est 680 travailleurs dont deux expatriés. Ce ne sont pas les deux expatriés qui font la différence mais plutôt les gabonais qui travaillent là-bas et c’est, le système qu’on a mis en place qui fait la différence » a expliqué le directeur général sous un air satisfait du travail abattu et salué par Rose Christiane Ossouka Raponda.

 « Cet établissement constitue un modèle, un exemple à répliquer. Avec l'emploi, la santé est la grande priorité du président Ali Bongo Ondimba et de mon Gouvernement » s’est réjouis le Premier ministre en signifiant le départ du docteur, Lluis Carreras du Gabon.

 « J’ai reçu ce mardi à la Primature le DIrecteur Général du Centre Hospitalier Universitaire Mère et Enfant Fondation Jeanne Ebori, M. Lluis Carreras, avant son départ pour son pays d'origine où il a été appelé à de nouvelles fonctions » a indiqué le chef du gouvernement, bien avant que son invité le directeur général du CHU mère et enfant exhorte les populations à se faire vacciner contre la covid-19

« Je profite pour encourager tous les gabonais s’il vous plait vaccinez-vous. Le covid-19 c’est une très mauvaise maladie qui malheureusement a déjà tué 180 de nos compatriotes » a sensibilisé le docteur Lluis Carreras à la sortie de son audience chez Ossouka Raponda.

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions