Gabon : Ali Bongo Ondimba n’ira plus à Port-Gentil ce 24 juin   Gabon/Sport : le Gabon 79ème au classement Fifa, le Brésil reste la meilleure nation   Gabon : Les contaminations à la Covid-19 repartent en forte hausse   Gabon : Bitam accueille la 12ème  Journée africaine des frontières   Gabon :le Gabon intègre le Commonwealth au sommet de Kingali   Gabon : Sofavin va continuer dès le 1er Juillet la production et la commercialisation des boissons gazeuses de Coca-cola Compagny   RDC :  61 ans après, la dépouille de Patrice Lumumba de retour au pays   Sénégal : le footballeur international Sadio Mané signe au Bayern Munich   Afghanistan : un séisme fait plus d’un millier de morts dans la zone isolée du Sud-Est

Home •  Santé

  Armelle Oyabi souhaite une meilleure prise en charge des soins médicaux des personnes lupiques

La journée mondiale du Lupus a pour objectif de sensibiliser le public

Par la redaction •  Première Ga

Célébrée chaque 10 mai, la journée mondiale du Lupus a pour objectif de sensibiliser le public sur cette maladie rare auto-immune très invalidante. Elle provoque un dysfonctionnement dans le système immunitaire et produit des anticorps agressifs qui vont toucher toutes les structures de l’organisme. A cette occasion, la présidente de l’association Lupus Gabon a sollicité du gouvernement une meilleure prise en charge des soins médicaux des personnes lupiques.

La présidente de l’association Lupus Gabon a saisi l’opportunité de cette célébration du lundi 10 mai, pour solliciter des pouvoirs publics, une meilleure prise en charges des soins de santé de 600 personnes atteintes de cette maladie. Elle affirme que le traitement des soins serait très coûteux.

« cette journée du lupus célébrée le 10 mai de chaque année est une doléance à l’endroit des autorités en charge de la santé publique. Afin qu’ils se penchent sur la question de la prise en charge des personnes vivant avec le lupus », a lancé Armelle Oyabi tout en décriant la situation des malades de l’arrière-pays

« les malades de la capitale ont de meilleures chances d’être pris en charge contrairement à ceux de l’intérieur du pays qui manquent cruellement de bonnes structures sanitaires », déplore-t-elle

Selon le docteur Josaphat Ibaba, dans les toutes prochaines années, le Lupus risquerait de devenir un véritable problème de santé publique. Cette maladie se retrouve dans toutes les spécialités médicales.

En gynécologie, les femmes victimes de fausses couches seraient vulnérables au Lupus, en passant par les personnes atteintes de l’insuffisance rénale.  On découvre de plus en plus de Lupus chez les enfants.

 Les changements climatiques seraient l’un des facteurs du développement de cette maladie a indiqué le médecin « La chaleur est favorable à son développement ces 20 dernières années, les températures ont augmenté de 1 ,7°C , en saison de pluies et de 1,3°C en saison sèche et c’est une cause de mortalité au Gabon », a préciséJosaphat Ibaba qui soutient Armelle Oyabi sur son interpellation au gouvernement liée à une amélioration du traitement médical des personnes vivant avec le Lupus.

 

Voir aussi

Le gouvernement a invité ce jeudi 23 juin à Libreville, les populations à redoubler de vigilance

voir +

Un administrateur provisoire en la personne de Christophe Eyi va assurer l'intérim.

voir +

A l’annonce de la levée des principales mesures prises pour freiner la pandémie du Covid-19, on

voir +

Il s’agissait de s’imprégner de l’état d’avancement de ces chantiers.

voir +

Santé : les Etats-Unis apportent un soutien au Gabon dans la lutte contre la covid-19

voir +

Covid-19 : Ali bongo annonce la levée de toutes les mesures restrictives pour une reprise normale d

voir +

Les longues files d’attentes dans les pharmacies et les hôpitaux pourraient s’écourter grâce

voir +