Enseignement supérieur : l’Ecole nationale de la magistrature annonce son concours


En prélude à sa rentrée académique, l’Ecole nationale de magistrature s’attèle à un recrutement officiel de cent soixante-dix personnes par voie de concours prévu du 06 au 07 novembre prochain à Libreville.  Le retrait des fiches et dépôt de dossiers de candidatures débuteront dès la mi-octobre termineront à la fin du même mois, selon un communiqué.

La rentrée académique à l’école supérieure de magistrature sera marquée par un recrutement via un concours officiel. Celui s’adresse à la jeunesse dont la tranche d’âge varie entre 16 ans et 33 ans. Les épreuves écrites d’admissibilité se dérouleront du 06 au 07 novembre prochain à l’université Omar Bongo.

 D’une part, la direction de cet établissement dévoile une disponibilité de cent soixante-dix places repartie par rapport au besoin. Cent personnes pour le statut magistrat avec niveau d’études Bac+5 en droit, science économiques ou sciences de gestion.

 D’autre part, elle sollicite vingt places pour le poste de conseiller adjoint de greffes de niveau bac+3 en droit et cinquante pour celui de greffier principal ayant un baccalauréat.  Conformément à l’arrêté n 0542,0543 et 0544 du 28 septembre 2021, du ministre de la Justice, garde des sceaux.

Selon un communiqué, le retrait des fiches et dépôt de dossiers de candidatures démarreront ce mardi 12 termineront le 30 octobre auprès des services de l’école nationale de la magistrature.

    Articles récents

    L'Association des professionnels en sciences de l'éducation du Gabon (APSEG) lance le concours  mon innovation pédagogique en 120 secondes

    La mission du Commonwealth poursuit ses consultations pour l'adhésion

    Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

    La chanteuse Macy Ilema a sorti récemment un single intitulé « Muwé »

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang



    Vidéos récentes

    Le Gabon s'est doté d'un système de traçabilité pour contrôler l'exploitation du bois.

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions