Audience : l'administrateur général d'Alpha Centauri Mining chez la Première Ministre

 

La première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a reçu en audience l’administrateur général d’Alpha Centauri Mining (ACM), Anand Bajla. L’exploitant de la mine d’or de Ndjolé dans le Moyen-Ogooué et son hôte ont évoqué les retombées locales de cette activité et la reconversion à terme des sites exploités en projet d'agro-foresterie le 19 mai à la primature.

 La rencontre était axée sur le bilan des activités de la compagnie minière, Alpha Centauri Minning (ACM), Anand Bajla qui, depuis septembre 2016, détient trois permis d’exploitation semi-industrielle d’or dans la province du Moyen-Ogooué.

Pour l’administrateur général d’ACM, Anand Bajla, il était également question de présenter à la cheffe du gouvernement un nouveau projet centré sur l’agro-forestière. « Nous sommes dans un processus de diversification de l’économie du pays. Nous comptons transformer nos sites, déjà exploité, en zone agricole », indique Anand Bajla.

L’idée est d’emmener les populations de Ndjolé dans la politique de l’autosuffisance alimentaire. « L’administration locale nous accompagne dans cet élan et la première ministre m’a instruit de travailler d’arrache-pied avec l’Etat gabonais afin de réaliser efficacement cette initiative », ajoute l’administrateur général d’Alpha Centauri Minning.

Selon notre confrère  Gabon mediatime, ce projet agricole porté par Alpha Centauri Mining se déroulera en trois phases dont la première est divisée en trois étapes.

La première étape consiste à créer une ferme et qui comprendra un Centre d’Apprentissage Agricole (CAA), à Ndjolé. Pendant trois ans, plus de 20 hectares seront exploités pour la culture de plantains et de manioc à haut rendement. D’ailleurs, un total de 6000 mètres carrés de serre est en cours d’installation, 2000 mètres carrés pour la pépinière et pour accueillir les stagiaires et les 4000 mètres carrés seront utilisés pour planter une variété de légumes à haut rendement. 

La deuxième étape « exploitera la ferme comme une entreprise indépendante et durable où les jeunes locaux pourront être formés aux techniques agricoles modernes », ont déclaré les responsables de l’ACM. Douze jeunes par lot seront formés pendant une période de 6 mois à la culture du manioc, de la banane et des légumes en serre, avec une allocation par mois. « Certains jeunes pourront bénéficier d’un emploi à la ferme à la fin de la formation. Les autres auront l’opportunité de créer leurs propres fermes et de recevoir l’assistance technique nécessaire », ont déclaré des responsables d’ACM.

    Articles récents

    Ali Bongo soutient les athlètes aux jeux olympiques

    Le directeur artistique de des Jeux Olympiques de Tokyo ne sera pas.

    Ali Bongo recommande la vaccination anti covid-19 aux musulmans

    Le projet de réforme du groupe Gabon télévisions connait des avancées

    La communauté musulmane du Gabon célèbre la  Tabaski 

    Christine Mba Ntoutoume a été élue mairesse ce 14 juillet

    La honteuse tentative d’instrumentalisation des événements Ndangui

    directeur général a procédé à la remise d’un important lot d’équipements sportifs



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux