TCHAD : La CEEAC envisage un sommet sur la crise


Le président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), a proposé récemment au président congolais, la tenue d’un sommet consacré à la crise politico-sécuritaire du Tchad. Ces assises pourraient se tenir prochainement.

Le lundi 3 mai à Oyo, le président de la Commission de la CEEAC, Gilberto Da Piedadé Verissimo est venu proposer au président Denis Sassou N’Guesso, en sa qualité de président en exercice de la CEEAC, la tenue d’un sommet de chefs d’Etat et de gouvernements consacré à la crise politique du Tchad. Ces assises visent à trouver des solutions idoines pour apaiser les tensions.

 Le président de la commission de la CEEAC a exprimé ses inquiétudes sur la situation politique de Ndjamena, depuis le décès du président Idriss Deby Itno. Il a par ailleurs sollicité du président Sassou Nguesso des orientations

« La situation au Tchad, vous savez qu’il ya des équations complexes et donc je suis venu pour prendre des instructions », a indiqué Gilberto Da Piedadé Verissimo lors de cette audience.

Il poursuit en proposant au président congolais, président en exercice de la CEEAC, de convoquer des assises pour les pays membres de cette organisation sous régionale.

« Nous avons une équipe de la CEEAC au Tchad. Cette équipe a la mission de nous trouver de bonnes informations pour nourrir une conférence des Chefs d’Etats et de gouvernements de la CEEAC que monsieur le président Denis Sassou N’Guesso va convoquer prochainement », a-t-il ajouté à cette occasion.

Hormis la crise tchadienne, les questions liées à l’intégration sous régionale ont été abordées également. Selon Gilberto Da Piedadé Verissimo, l’Afrique centrale entend également tenir le pari de l’opérationnalisation de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), lancée en janvier 2020.

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions