Burkina Faso : trois Européens tués par des terroristes à la suite d’une embuscade


Les trois otages étrangers enlevés lundi au Burkina Faso, deux Espagnols et un Irlandais, ont été tués, a confirmé mardi soir le gouvernement burkinabè. Les trois Européens ont été abattus dans un embuscade survenue dans l'est du pays, selon France 24.

Henry De Laguerie, correspondant de France 24 au Burkina Faso informe que le gouvernement burkinabe avait lancé d'intenses recherches par les forces de sécurité, dans l'est du pays, pour retrouver  trois personnes portées disparues apres une attaque lundi , parmi lesquelles deux Espagnols et un Irlandais. Mais les trois étrangers ont été tués, a annoncé ce même gouvernement, mardi 27 avril, confirmant des informations données plus tôt par des sources sécuritaires.

"Les trois Occidentaux ont été exécutés par les terroristes", a déclaré un responsable des services de sécurité burkinabè. "Les personnes sur des images diffusées par les groupes armés ont été identifiées comme étant les trois Occidentaux qui étaient portés disparus depuis hier" lundi, a-t-il ajouté en référence aux clichés postés sur les réseaux sociaux.

Le Premier ministre espagnol a également confirmé le décès des deux ressortissants espagnols. "La pire des nouvelles a été confirmée. Toute notre affection pour les familles et les proches de David Beriain et Roberto Fraile, assassinés au Burkina Faso", a écrit  Pedro Sanchez sur son compte Twitter en exprimant sa "reconnaissance à ceux qui, comme eux, pratiquent au quotidien un journalisme courageux et essentiel depuis les zones de conflit"

Les deux Espagnols et l'Irlandais sont "des journalistes-formateurs travaillant pour le compte d'une ONG qui œuvre pour la protection de l'environnement", selon une source sécuritaire du Burkina.

Il est à noter que l'attaque a été menée par des hommes armés circulant à bord de deux véhicules pick-up et d'une dizaine de motos, selon les sources sécuritaires, qui ont précisé que des armes et du matériel, des motos, deux pick-up et un drone, avaient été emportés par les assaillants.

 

    Articles récents

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

    Le prix du mérite panafricain remis à Joannick Ngomo Obiang

    les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

    Guy Christian Mavioga décédé en septembre sera inhumé à Mouila.

    Communiqué Final du Conseil des ministres du 15 octobre 2021



    Vidéos récentes

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions